Pour bien profiter des cours

  1. Le matériel

Avoir la totalité de son matériel doit être la première préoccupation de l’élève. Cela montre son intérêt à la matière.

  • Les feuilles de cours (voir 7) où on aura pris soin d’avoir recopié la-les leçon-s donnée-s sur la feuille de route en cours.
  • La feuille de route en cours pour pouvoir cocher les exercices faits
  • Le cahier d’exercices.
  • Règle, équerre, compas, rapporteur ou Thamographe
  • Un cahier de brouillon
  • La calculatrice
  • Le livre reste en classe
  1. L’attitude, le travail en classe et la participation.

Un relatif silence est nécessaire pour un travail correct. Toutefois, lorsque la disposition des tables le permet, échanger entre élèves peut être un moyen de progresser. Par contre, il ne faut pas hésiter à lever la main pour poser des questions, donner des réponses, demander des explications, passer au tableau. Des points de participation sont distribués pour ces interventions ou lors des exercices de recherche pour une participation active (l’élève a « noirci du papier ») même si la réponse est fausse ou incomplète.

  1. Les leçons

Le cours doit être recopié dans le classeur de cours avant d’aborder les exercices. Il est nécessaire de relire ce cours avant de faire les devoirs maison. Seuls le vocabulaire, quelques définitions et théorèmes en géométrie sont à apprendre par cœur, le reste est surtout à comprendre et à savoir utiliser. Les QCM donnés après chaque cours permettent de savoir si les notions essentielles sont acquises.

  1. Les exercices maison

Il y a peu d’exercices à la maison. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de travail à faire. Les élèves doivent recopier leur cours, faire les QCM associés, faire les devoirs maison et relire les corrections. En pédagogie inversée, les exercices se font en général en classe, lorsque le professeur est présent afin qu’il puisse reprendre, corriger avec les élèves et vérifier le travail des élèves.

  1. Les devoirs maison

L’énoncé des devoirs ainsi que les corrections se retrouvent sur le cahier de textes (site pronote) avec toutes les informations utiles (quand rendre le devoir? etc.). Le devoir se compose le plus souvent de trois parties. Les élèves disposent d’environ une semaine pour faire ce devoir. Il leur est possible de poser des questions en classe en début de cours, ou par courriel (voir en haut à droite : monod-math@laposte.net) ou encore,  avoir un échange avec les autres élèves sur le forum de math

L’une au moins de ces parties (pour le cycle 4) est une série d’exercices sur le site Labomep. Les identifiants et mot de passe sur ce site sont donnés en début d’année.

Une seconde partie peut comprendre un QCM sur pronote, un ou plusieurs exercice écrits, tirés des livres Sesamath. Pour rédiger cette partie sur feuille, il est utile de prendre connaissance des recommandations pour rédiger un devoir.

Comme le recommandent les programmes, certains devoirs incluent une partie où l’informatique est présente sur geogebra ou sur Scratch, voire sur parcours. algorea. Il est donc nécessaire de télécharger geogebra pour les figures de géométrie. Il est intéressant d’avoir un compte Scratch et un compte parcours.algorea qui nécessitent tous deux une adresse courriel propre à l’élève (Nous recommandons la création d’une adresse sur laposte.net)

Enfin, divers autres logiciels « InstrumentPoche« , « Openboard« , … sont utilisés par le professeur pour montrer les constructions.

Il est inutile et inopportun que les parents vérifient de la valeur des résultats. Une partie de la correction pourra être faite en classe mais la totalité de la correction se trouve sur pronote. Les élèves doivent en prendre connaissance et poser les questions nécessaires en cas d’incompréhension. Les devoirs maison seront annotés (et corrigés en partie) mais non notés. Par contre, l’investissement et la « réussite » des différentes parties des DNS, l’investissement en classe sera reportée sur la feuille de route de façon que les parents puissent être au courant du travail de l’élève.

Le professeur après chaque évaluation fait un bilan du travail de l’élève et les parents signent la feuille de route pour montrer qu’ils sont pris connaissance de ce bilan.

Tous les logiciels utilisés sont des logiciels gratuits. Ils sont très souvent coopératifs (c’est-à-dire fabriqués par des développeurs utilisateurs), ce qui les garantit davantage contre les virus.

  1. Les évaluations en classe

L’évaluation en classe permet de confirmer que les compétences étudiées ont été assimilées. Les élèves en sont prévenus à l’avance et il peut être utile de préparer une copie double de façon à ne pas perdre de temps lors du contrôle. Ils apportent alors leur feuille de route et l’insère dans leur copie. Les énoncés et les corrections se retrouvent sur le site pronote. Une feuille de compétences est distribuée en début d’année (pour le cycle 4) afin de permettre aux élèves de reporter le niveau d’acquisition de chaque compétence. Les parents signent la feuille de compétences après chaque évaluations en classe.

En fin de trimestre, en place et lieu d’une note, il serra porté sur le bulletin une évaluation finale qui représente le pourcentage d’acquisition des compétences de l’élève dans les grandes catégories de compétences mathématiques (voir la page sur les compétences).

  1. Classeur de cours et cahier d’exercices

Le cours est recopié sur des feuilles de classeur. Cela permettra à l’élève de classer ses cours en fonction du sommaire de chaque cycle et d’emporter en classe les feuilles dont les compétences sont travaillées en classe. Il est prudent de prendre ces feuilles dans une pochette plastique accrochée au cahier d’exercices. Ce sommaire est découpé en chapitres et en fiches. Attention pour les élèves du cycle 4 (cinquième, quatrième, troisième) le classeur de cours doit durer tout le long du cycle (3 ans). Il est donc recommandé d’en prendre grand soin et de ne pas le détruire durant les grandes vacances. On pourra conserver la feuille de compétences avec le classeur de cours.

Pour le cahier d’exercices, il est intéressant de faire une présentation ordinaire. L’élève agrafera à la fin du cahier une pochette plastique qui contiendra les feuilles de route. Les feuilles de route seront distribuées (ou imprimées par l’élève) au fur et à mesure en cours d’année.

Il est recommandé de recouvrir le cahier d’exercices et d’y apposer une étiquette portant le nom de l’élève.

Laisser un commentaire